Playtoy musiciens participer des enfants « on » et « hors » de la scène

Partout dans le monde, la prise de force encourage les institutions locales et tous les organismes privés impliqués dans l’organisation de leurs spectacles, à soutenir leurs initiatives éthiques, telles que Playtoy supplémentaire présente dans la collecte de jouets pour les enfants défavorisés et les orphelinats et les hôpitaux pédiatriques. Par le biais de l’initiative « Offre-un-jouet », le PTO invite le public à apporter au théâtre un jouet neuf ou utilisé-mais-parfaitement-fonctionnement qui sera dévolu aux enfants qui ont été arrachés du « droit fondamental à jouer » pour des raisons économiques et familiales. Cette initiative permet toujours d’obtenir succès retentissant. Toutes les familles avec leurs enfants immédiatement s’impliquer sans hésitation ! En Tunisie, en 2012, le nombre de jouets que se sont réunis a été si grand, les opérateurs devaient charger une piste énorme pour les transporter à l’orphelinat de Kasserine. La même chose s’est passé dans de nombreux autres endroits du monde, comme Lisbonne (Portugal), Bogota (Colombie), Séoul (Corée du Sud), Palerme (Italie), Vicenza (Italie).

Pourquoi la charité ?

Le fondateur et directeur de la prise de force, Fabrizio Cusani, évoque les raisons de l’engagement du groupe à cause des enfants défavorisés. « Nous entourent nous-mêmes des jouets et autres rappels de notre enfance, parce que l’enfance doit être une saison de liberté, de transparence et de bonheur pour tous les enfants. Notre projet vise à maintenir cette approche à la vie tout au long de l’âge adulte. Nous prenons beaucoup du monde des enfants pour créer notre spectacle. Nos initiatives de charité sont notre façon de donner des enfants quelque chose en retour : nous inspirer le sentiment d’empathie et de solidarité dans les enfants qui offrent leurs jouets, et dans l’intervalle, nous aider les enfants défavorisés à garder leurs enfants « sensation » dans l’âme, en dépit de leurs problèmes ».